C’est ainsi que progresse le cloud computing, une ressource précieuse pour les entreprises

Cloud computing elle est devenue un élément fondamental de la stratégie informatique des entreprises qui cherchent à être à l’avant-garde et à progresser dans leur développement.



chêne artur | Getty Images

Cette infrastructure n’est pas exactement nouvelle, mais elle est désormais essentielle dans de nombreux secteurs, en particulier dans ceux où la transformation numérique n’est pas une option, car en raison de sa croissance rapide, il est toujours nécessaire d’étendre les capacités de calcul et de stockage de données.

Dans un monde de plus en plus numérique, la demande massive pour le cloud devrait continuer à se développer rapidement en 2022. Cependant, le monde de Cloud computing continue d’évoluer d’année en année dans une dynamique agile pour s’adapter aux nouveaux besoins, ainsi des événements comme le Cloud Summit 2022, qui se déroulera du 17 au 19 mai, visent à tracer chaque année une nouvelle voie et à guider les entreprises dans le futur du cloud l’informatique pour dynamiser l’activité.

Alors que l’adoption du cloud est en hausse depuis un certain temps, l’arrivée de la pandémie a accéléré le processus, donc maintenant avec la réactivation et la nouvelle normalité, nous voyons un certain nombre de cas d’utilisation du cloud. Voici un examen des concepts de cloud computing que vous devriez connaître en raison de son adoption croissante :

La consolidation du multicloud et du cloud hybride

Selon Equinix, 93 % des entreprises ont exprimé leur intérêt ou se sont déjà engagées pour le cloud hybride, ce qui montre à quel point il est important aujourd’hui de pouvoir accéder à une combinaison pratique des atouts du cloud public et privé. .

Auparavant, le plus courant était de choisir entre un cloud public ou privé, chacun d’eux a des avantages, donc il y a quelque temps, il est devenu normal de mettre en œuvre une combinaison des deux qui permet d’avoir tous leurs avantages ensemble, en arrivant au cloud dit hybride .

L’utilisation d’un cloud hybride comme ressource permet aux entreprises d’avoir le meilleur des deux mondes à portée de main. D’une part, les données nécessitant un accès fréquent et rapide peuvent être stockées sur des serveurs publics, tandis que les informations confidentielles peuvent rester sur des serveurs privés avec un meilleur contrôle d’accès.

En raison de sa taille, lorsque nous parlons de multicloud, nous faisons référence à la possibilité d’avoir plusieurs clouds, c’est-à-dire d’utiliser des solutions de différents fournisseurs, ce qui vous permet également de profiter des meilleures ressources que chaque fournisseur offre.

S’il était auparavant presque impossible d’intégrer des informations provenant de différents fournisseurs, c’est aujourd’hui devenu plus facile et plus pratique pour les grandes entreprises traitant une grande quantité de données et d’applications.

L’utilisation du cloud hybride et des clouds multiples se résume à la possibilité d’avoir un environnement technologique sur mesure adapté à chaque organisation et aux besoins technologiques de l’entreprise.

Edge Computing, façonner l’avenir du cloud

Ces dernières années, on a parlé d’un type d’infrastructure informatique décentralisée conçue pour réduire les problèmes de latence et augmenter les performances des applications cloud.

Edge Computing, traduit par edge of computing, fait référence à une infrastructure qui n’est pas centrée directement sur le cœur d’un serveur. Pour beaucoup, c’est une menace pour le cloud computing, mais la vérité est qu’il est venu dans le but de rapprocher les applications et les données des appareils haut de gamme, c’est-à-dire ceux qui sont les plus proches des utilisateurs finaux.

Les fonctionnalités sont comparables au cloud computing, mais à mesure que le edge computing rapproche le cloud de l’utilisateur final, la vitesse augmente, la latence est réduite et les possibilités sont élargies. Bien entendu, étant donné que les données et les ressources sont plus proches de l’utilisateur final, dans la plupart des cas, il s’avère préférable de les traiter localement.

Ce type de solution sera sans aucun doute un coup de pouce à fort impact pour les entreprises qui ont besoin d’accroître leur efficacité opérationnelle, mais en même temps, les utilisateurs finaux bénéficieront d’une meilleure expérience.

Le cloud gaming transporte les jeux vidéo vers le cloud

De plus en plus de grandes entreprises se joignent à cette tendance d’amener les jeux vers le cloud. Google (Stadia), Microsoft (Xbox Cloud Gaming), Amazon (Luna), sont quelques-uns des services de cloud gaming disponibles aujourd’hui.

Grâce à la puissance du cloud, les jeux cloud permettent de jouer à des jeux vidéo à tout moment sans avoir besoin d’un ordinateur puissant (PC, console, téléphone portable). Dans ce cas, la principale demande est une bonne connexion Internet, car le jeu est diffusé en streaming.

Un bon moyen de profiter du cloud pour porter l’expérience de ce secteur en forte croissance ces dernières années à un autre niveau, qui grâce à différentes innovations a fait des progrès significatifs. De cette manière, au lieu de traiter les graphismes du jeu vidéo sur le processeur du PC, du smartphone ou de la console, ce processus est effectué directement sur d’énormes et puissants serveurs dans le cloud, d’où l’image résultante est simplement diffusée en continu sur l’ordinateur de l’utilisateur. dispositif. Nom d’utilisateur.

Bien sûr, les temps de latence doivent être minimaux pour assurer une bonne expérience lorsque vous jouez à des jeux vidéo dans le cloud, et c’est là que l’Edge Computing joue un rôle très important, évitant des retards dans des actions telles que l’appui sur des boutons, car toutes les informations voyagent sur le réseau, donc l’avoir au plus près de l’utilisateur final peut être décisif.

Kubernetes, libérer le potentiel de la blockchain

Actuellement, les avantages de la technologie blockchain, qui est un élément fondamental des crypto-monnaies, et les différents modèles de transfert d’actifs numériques tels que les NFT, les contrats intelligents, entre autres, sont largement connus.

Avec l’avènement de Web3, de nombreuses entreprises cherchent à intégrer la technologie blockchain dans leurs opérations, ce que Kubernetes est venu faciliter. Cette solution open source a été créée pour réaliser facilement l’intégration de cette technologie en automatisant le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion des applications conteneurisées.

Conçu à l’origine par Google et plus tard donné à la Cloud Native Computing Foundation, Kubernetes est devenu une option efficace et productive lorsqu’il s’agit de configurer, d’installer et de gérer un environnement de blockchain public ou privé.

Sans aucun doute, la mise en œuvre de la blockchain via Kubernetes offre une série d’avantages, parmi lesquels des déploiements technologiques plus simples, différents types de stockage, l’interopérabilité, la surveillance, la sécurité, entre autres.

(A propos de l’auteur: Sergio Ramos Montoya est éditeur de geek social place)

Leave a Comment