Sobeys lance un nouveau programme de fidélité – qu’est-ce que cela signifie pour vous et Air Miles

La société mère de Sobeys devient copropriétaire du programme de fidélité Scene+. (Photo par Artur Widak/NurPhoto via Getty Images)

La société mère de la chaîne de supermarchés Sobey’s lance un nouveau programme de fidélisation, rejoignant la Banque de Nouvelle-Écosse et Cineplex en tant que copropriétaire du programme Scene+.

Empire Co. (EMP-A.TO), qui possède plusieurs marques d’épicerie dont Sobeys, Safeway, Foodland, IGA et Freshco, a annoncé mardi qu’il est désormais copropriétaire de Scene+ et lancera un nouveau programme de fidélité lié à la marque. .

“L’évolution de notre offre de fidélisation est l’une des dernières pierres angulaires de notre stratégie de transformation chez Empire”, a déclaré le président et chef de la direction Michael Medline dans un communiqué.

“En associant Scene+ aux investissements que nous avons réalisés dans la technologie, les données et la personnalisation, l’expérience client dans nos magasins atteindra de nouveaux sommets.”

Comment le programme Scene+ fonctionnera-t-il ?

Empire a déclaré que le programme Scene + compte plus de 10 millions de membres. Les clients actuels de Scene+ peuvent gagner des points en achetant des billets de cinéma chez Cineplex, en dînant dans des restaurants Recipe Unlimited Corp. tels que Swiss Chalet et Harvey’s, et en effectuant des opérations bancaires par l’intermédiaire de la Banque de Nouvelle-Écosse. Les points peuvent être échangés contre des achats effectués auprès de ces entreprises et d’autres.

Le programme Scene+ sera lancé au Canada atlantique en août et se terminera dans le reste du pays au début de 2023, a indiqué la société. Il sera disponible dans la plupart de ses magasins phares, dont Sobeys, Safeway, Foodland, FreshCo, Voilà by Sobeys/Safeway/IGA, Needs, Thrifty Foods, Les Marchés Tradition, Rachelle Bery, Lawtons Drugs, ainsi que dans ses magasins d’alcools du à l’ouest du Canada. Cependant, le spectacle ne sera pas disponible chez Farm Boy ou Longo’s.

“Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles opportunités pour faire évoluer et étendre (l’) offre, elles ne font donc pas partie du plan de sortie actuel, mais nous aurons quelques considérations pour l’avenir”, a déclaré Jacquelin Weatherbee, vice-présidente d’Empire. président des communications et des affaires corporatives.

Le lancement de Scene+ signifie qu’Empire abandonne Air Miles, le programme de récompenses dont il est actuellement client. Empire a déclaré que les clients pourront toujours gagner et échanger des Air Miles dans ses magasins jusqu’au lancement du programme Scene + dans leur région.

Qu’est-ce que cela signifie pour les miles aériens ?

La société mère d’Air Miles, Loyalty Ventures Inc. (LYLT) a publié mercredi une déclaration sur la décision de l’Empire, affirmant que celle-ci et les Sobey “n’ont pas réussi à s’aligner sur les conditions de la prolongation”. Le PDG Charles Horn a souligné le partenariat existant d’Air Miles avec la chaîne de supermarchés et le concurrent d’Empire Metro Inc. (MRU.TO), et a déclaré être en “discussions actives” avec de nouveaux détaillants.

“Air Miles aura la capacité de s’étendre dans les marchés verticaux adjacents, y compris les marchands de masse, les dépanneurs, les magasins à un dollar et d’autres détaillants qui étaient auparavant exclus par les termes de l’accord Sobeys”, a déclaré Horn.

“Nous sommes en pourparlers actifs avec les épiceries ainsi qu’avec des marchés verticaux qui ne nous étaient pas accessibles auparavant.”

Sobeys représentait environ 10% du bénéfice ajusté de la société avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, a déclaré Air Miles. Les actions de la société ont chuté de 59 % le lendemain de l’annonce par Empire de son passage à Scene+.

Le passage d’Empire à Scene+ est un coup dur pour Air Miles, a déclaré Patrick Sojka, fondateur de RewardsCanada.ca, un site Web qui suit les programmes de fidélisation canadiens et les récompenses des cartes de crédit.

“C’est encore un autre clou proverbial dans le cercueil d’Air Miles”, a-t-il déclaré, ajoutant que même s’il pense que le programme survivra, la perte rend plus difficile la concurrence dans un espace de plus en plus compétitif.

“Au cours des dernières années, ils ont perdu un certain nombre de partenaires clés… et maintenant, avec la perte de Sobeys, Safeway et d’autres magasins Empire, ils ont une base de partenaires très limitée à travers le pays que les gens utilisent au quotidien. base. . tous les jours.”

Le concours de fidélité s’intensifie

Sojka a déclaré que l’ajout des marques d’Empire d’un océan à l’autre fera de Scene+ un programme plus important dans l’espace de fidélisation canadien hautement concurrentiel.

“Ils deviennent ce qu’ils aspiraient à être il y a des années – un nouveau partenaire qui pourrait rivaliser avec Air Miles, Aéroplan et PC Optimum”, a-t-il déclaré.

La présidente de Scene +, Tracey Pearce, a déclaré que la marque prévoyait d’élargir l’offre du programme à l’avenir.

“Scene+ vise à ajouter au programme certaines marques de consommation et de vente au détail de premier plan afin de rendre les offres de Scene+, les opportunités de collecte et l’expérience globale des membres encore plus excitantes pour les Canadiens”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Loblaw (L.TO) exploite depuis longtemps son propre programme de fidélisation, PC Optimum, qui peut être utilisé dans ses supermarchés et ses pharmacies, tandis que Metro a son propre programme au Québec, utilise Air Miles en Ontario et Thunder Bucks à Thunder Bay.

Avec les archives de la presse canadienne

Alicja Siekierska est journaliste principale pour Yahoo Finance Canada. Suivez-la sur Twitter @alicjawithaj.

Téléchargez l’application Yahoo Finance, disponible pour Litière et Android.

Leave a Comment