Le secrétaire Haaland lance le nouveau programme Indian Youth Service Corps

Date : vendredi 10 juin 2022
Contact : Interior_Press@ios.doi.gov

ALBUQUERQUE – La ministre de l’Intérieur Deb Haaland s’est jointe aujourd’hui aux chefs tribaux, aux partenaires communautaires et aux jeunes autochtones pour célébrer le lancement de l’Indian Youth Service Corps (IYSC) et dévoiler les directives du programme. IYSC est un nouveau programme basé sur des partenariats qui offrira d’importantes possibilités d’éducation, d’emploi et de formation aux jeunes autochtones par le biais de projets de conservation sur les terres publiques et autochtones et les terres hawaïennes – mettant les jeunes sur la voie d’emplois bien rémunérés alors qu’ils luttent contre le crise climatique.

S’appuyant sur le succès d’une décennie de l’Ancestral Lands Conservation Corps, l’IYSC offrira aux Amérindiens et aux Autochtones de l’Alaska la possibilité de soutenir la conservation et la protection des ressources naturelles et culturelles par la construction, la restauration ou la réhabilitation de sites naturels, culturels, historiques, archéologiques, ressources récréatives ou scéniques. Les participants recevront une combinaison d’expérience de travail, de compétences de base et de vie, d’éducation, de formation et de mentorat.

“Les peuples autochtones ont un lien fort et durable avec la Terre – augmentant leur accès à la nature tôt et aideront souvent à élever la prochaine génération d’intendants pour cette Terre”, a-t-il déclaré. Secrétaire Haaland. “En plus de mener à bien des projets de conservation indispensables qui amélioreront les paysages et les écosystèmes sur les terres tribales et publiques, l’Indian Youth Service Corps se concentrera considérablement sur la formation professionnelle, l’autonomisation économique et le développement de carrière des jeunes autochtones.”

Autorisé en 2019 par John D. Dingell, Jr. Conservation, Management and Recreation Act, la John S. McCain III 21st Century Conservation Service Corps Act a modifié et élargi la Public Lands Corps Act pour établir l’IYSC.

La National Park Foundation (NPF) a annoncé aujourd’hui un nouvel engagement à financer 1 million de dollars dans des projets IYSC, en plus de son soutien continu aux projets d’organismes de services aux jeunes tribaux. La NPF finance actuellement plus de 10 projets du Maine au Nouveau-Mexique qui engagent les jeunes tribaux dans un large éventail d’activités de conservation et de préservation, offrant un développement de compétences inestimable, des conseils personnels et professionnels et une préparation à la carrière. Les projets protègent également les pratiques culturelles indigènes, les langues et les connaissances écologiques traditionnelles utilisées pour les pratiques de gestion des terres.

“L’empreinte de l’histoire et de la culture tribales est visible dans les paysages de nos parcs nationaux”, a-t-il déclaré. Président-directeur général de la National Park Foundation Will Shafroth. “Soutenir l’Indian Youth Service Corps engage et connecte les jeunes tribaux dans le soin et la préservation des lieux saints dans toutes les terres publiques à travers le pays.”

Des chefs tribaux, des partenaires communautaires et plusieurs membres autochtones actuels et anciens du Conservation Legacy Ancestral Lands Conservation Corps et du Rocky Mountain Youth Corps se sont joints à une table ronde virtuelle avec le secrétaire Haaland et Shafroth pour partager leurs expériences de conservation. .

Les lignes directrices de l’IYSC fournissent un cadre pour la participation des organisations tribales et des partenaires au programme. Les objectifs du programme comprennent la sensibilisation à la culture et à l’histoire autochtones, ainsi que la conservation et la protection de leurs paysages, de leur histoire et de leurs expériences partagées pour les générations actuelles et futures. Les directives du programme ont été établies en consultation avec les tribus indiennes, le Bureau des affaires indiennes et d’autres parties prenantes. Ils autorisent les ministères de l’intérieur, de l’agriculture et du commerce à mettre en œuvre le nouveau programme.

Les activités de l’IYSC peuvent inclure des projets de recherche, des histoires orales, des enquêtes sur l’habitat, l’atténuation du climat, la restauration de sentiers, l’élimination des espèces envahissantes, la réduction de carburant, la restauration des bassins versants, l’expansion des loisirs et l’élaboration de matériel éducatif, informatif ou de communication pour le public.

Les projets favoriseront l’autodétermination et le développement économique des autochtones et peuvent se dérouler sur des terres tribales ou sur des terres fédérales où les tribus ont des liens ancestraux. Tous les projets sur les terres autochtones seront conçus et gérés en collaboration, y compris en consultation avec le gouvernement tribal avant le début de tout projet.

Le ministère de l’Intérieur s’est engagé à renforcer la souveraineté et la gouvernance tribales, à s’acquitter des responsabilités du gouvernement fédéral en matière de confiance et de traité et à s’engager dans des consultations approfondies avec les nations tribales. Cette année, le ministère fournit 2 millions de dollars au Bureau des affaires indiennes, 700 000 $ au National Park Service et 600 000 $ au Bureau of Reclamation pour établir l’IYSC.

###

Leave a Comment