Le conseil municipal de Canmore approuve le laissez-passer de stationnement pour les non-résidents

Les résidents non-Canmore qui espéraient faire partie du programme de stationnement payant de la ville n’auront pas de chance en 2022.

CANMORE, Alta — Les résidents de l’extérieur de Canmore qui espèrent faire partie du programme de stationnement payant de la ville n’auront pas de chance en 2022.

Le conseil municipal a voté contre le fait d’avoir un laissez-passer pour les non-résidents afin de permettre la collecte de données pour voir combien de travailleurs de l’extérieur se garent dans le centre-ville, mais aussi après avoir entendu des responsables qu’il faudrait jusqu’en 2023 pour mettre en œuvre un tel programme comme ainsi que les coûts supplémentaires et le temps du personnel.

Les données recueillies au cours du premier été du programme reviendront au conseil en novembre lorsqu’il décidera de l’argent qui sera alloué au ZAC Centre-ville à partir du stationnement payant.

Le comte Joanna McCallum a noté que certaines personnes sont susceptibles d’être contrariées, mais que la ville a considérablement travaillé pour modifier le programme afin d’inclure les laissez-passer des résidents, l’a retardé de deux ans, a travaillé avec d’autres comtés, a reçu des leçons de Banff et il est temps de mettre le programme en action. .

“En ce moment, ce que nous devons faire, c’est exécuter le programme, car beaucoup de réponses à ces questions seront révélées car tout ce que nous obtiendrons sera une estimation et une prédiction”, a-t-elle déclaré.

La motion originale aurait renvoyé les fonctionnaires à la réunion de juillet avec des données sur l’utilisation du stationnement par les non-résidents, ainsi que des informations du Downtown BIA sur le nombre de non-résidents travaillant au centre.

Le comte Wade Graham a fait écho à McCallum en ce sens qu’il y a eu plusieurs retards et changements dans le programme, il est donc important de voir comment se déroule le premier été avant que d’autres ajustements puissent être apportés.

“La quantité d’informations que nous aurions en un mois serait suspecte”, a-t-il déclaré. “Je pense que gérer le programme et obtenir de vraies données et voir où ce programme va être est beaucoup plus précieux pour moi que des données très préliminaires juste dans les étapes de lancement de ce programme.”

Le personnel de la ville a souligné qu’il y a environ 250 places de stationnement – ​​plus 100 autres derrière Home Hardware – qui se trouve à moins de 10 minutes à pied du centre-ville qui disposera de neuf heures de stationnement gratuit. Les tentes pour handicapés et les aires de chargement resteront gratuites.

Alors que le stationnement payant devrait commencer fin juin, l’espoir est que les gens continueront à utiliser les places de stationnement gratuites, a déclaré Andy Esarte, directeur de l’ingénierie de la ville.

Danielle Liwanag, coordonnatrice du stationnement payant de la ville, a déclaré au conseil qu’elle terminait une étude sur l’utilisation du stationnement au centre-ville, dans les rues entourant le centre-ville et Quarry Lake pour obtenir des données d’utilisation. Ils continueront à faire d’autres études une fois que le stationnement payant commencera à voir quels espaces sont utilisés.

Le personnel de la Ville a recommandé de ne pas aller de l’avant avec un laissez-passer mensuel pour les employés non résidents, ce qui affecte en grande partie les résidents de Banff ou du district municipal de Bighorn qui travaillent à Canmore.

Un rapport d’équipe a noté que la recommandation suit les directives du plan de gestion intégrée du stationnement de la ville et s’aligne sur le programme de stationnement payant de la ville de Banff, qui a été introduit l’année dernière.

Il a déclaré que l’ajout d’employés non résidents à l’option de laissez-passer entraînerait un développement logiciel supplémentaire de 7 500 $ et prendrait jusqu’en 2023. Le personnel de la ville devrait également approuver et vérifier que les candidats sont employés à Canmore, selon le rapport.

Un laissez-passer mensuel pour les non-résidents – qui coûterait 144 $ par mois en haute saison et 96 $ en basse saison – a également été recommandé par les employés, tout comme la possibilité pour les non-résidents d’être ajoutés par leurs employeurs.

Zones le long de Fairholme Drive, 7º L’Avenue et le Panhandle à Elevation Place resteront avec un parking gratuit.

Les entreprises titulaires d’une licence municipale peuvent également enregistrer les véhicules de l’entreprise pour un laissez-passer de stationnement pour résidents.

Le stationnement payant est décrit dans le Plan de gestion intégrée du stationnement de la Ville, qui met l’accent sur l’encouragement des modes de transport alternatifs, en veillant à ce que les zones très fréquentées aient une utilisation à haute valeur et en optimisant les espaces de stationnement existants.

La ville a lancé jeudi 2 juin le portail d’inscription en ligne permettant aux résidents d’immatriculer leurs véhicules.

Jusqu’à mercredi 8 juin, à 13 heures, il y avait 2 200 habitants inscrits, selon la mairie.

Les résidents qui s’inscriront au programme pourront se garer gratuitement jusqu’à trois heures par jour.

Un laissez-passer de stationnement mensuel est également disponible pour 83 $ par mois du 1er mai au 31 octobre et 41,50 $ le reste de l’année – plus des frais de traitement de 1,25 $ pour le laissez-passer – mais rien ne garantit une place de stationnement.

Le laissez-passer a été établi à la suite d’une délégation de la ZAC du centre-ville en avril demandant d’aider les employés et les employeurs travaillant au centre-ville. Permet le stationnement jusqu’à 72 heures.

Lorsque le programme de stationnement payant sera lancé, les tarifs de haute saison du 15 mai au 14 octobre seront de 3 $ de l’heure et du 15 octobre au 14 mai de 2 $ de l’heure. Les horaires seront de 8h à 20h

Le nouveau programme de stationnement payant de Quarry Lake débutera à la fin juin et coûtera 10 $ toutes les deux heures du 15 mai au 14 octobre. Du 15 octobre au 14 mai, ce sera 2,50 $ de l’heure.

Le maire Sean Krausert a déclaré qu’il avait eu plusieurs réunions avec Bighorn Reeve Lisa Rosvold au sujet du stationnement payant pour aider les objectifs de changement de mode de la ville et qu’il avait eu des conversations similaires avec les diverses associations communautaires de Bighorn.

Il y a également eu des réunions initiales avec MD Transit et Roam pour potentiellement rejoindre le giron des transports publics.

« Rien de tout cela n’est une solution rapide. Rien de tout cela ne se fera du jour au lendemain et j’apprécie certainement l’ouverture du conseil d’administration de MD à envisager la participation aux transports publics, car les conseils précédents n’étaient pas aussi ouverts à cette conversation”, a déclaré Krausert.

Il a noté que le programme de stationnement payant a été controversé, mais qu’il a été élaboré au cours des deux dernières années et amélioré par rapport à ses lignes directrices originales après avoir appris de Quarry Lake et de la ville de Banff.

“Nous ne réinventons pas la roue avec le stationnement payant, car nous allons certainement être en mesure de le gérer, comme l’ont fait des milliers et des milliers de municipalités à travers le monde”, a-t-il déclaré. “Nous essayons simplement de nous assurer que nous sommes aussi réactifs que possible à notre situation particulière.”

Leave a Comment